La Liberté

Courrier des lecteurs: Tribulations hexagonales vues du balcon helvétique

Sophie Campiche, Fribourg

Publié le 18.06.2024

Temps de lecture estimé : 1 minute

On attribue au grand Charles la citation suivante: «Comment voulez-vous gouverner un pays où il existe 246 variétés de fromage?» Après le séisme des élections européennes, on assiste en France à une commedia dell’arte invraisemblable. Si cela devait nous détourner des caprices météorologiques, c’est presque réussi… En revanche, il n’est pas intrépide de se demander si le chef d’orchestre est à même de continuer à diriger ou si la manœuvre est consciemment menée à la baguette, mais bon, c’est quand même un peu casse-gueule comme exercice…

Sous la Ve République, il y a eu cinq précédentes dissolutions de l’Assemblée nationale (LL du 11 juin), celles de 1962 et 1968 (excellente année), puis celles de 1981 et 1988 ont donné raison aux chefs d’Etat. Par contre, celle de 1997 fut un fiasco. Et si Macron, à l’intelligence reconnue, tentait et réussissait l’improbable, provoquer un chaos politique, sociétal. Si ce sacré Manu avait l’audace de provoquer, l’air de rien, des mouvements de ripostes populaires de près de 650 000 anxieux contre l’extrême droite sans jamais mouiller sa chemise (vu la météo, c’est franchement facile) avant de se tirer tranquillement au Bürgenstock, laissant un week-end entier son bureau à la dame de ménage.

Depuis mon Helvétie, bien calée dans mon canapé, je trouve cette série aux épisodes rebondissants fort divertissante, tout en me demandant quand même que si tellement peu de monde a voté pour l’extrême droite, on doit attribuer ce plébiscite aux dormeurs du Père-Lachaise ou alors les Français se sont endormis sous des lauriers avec un plateau entier de fromages.

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11