La Liberté

A la frontière fribourgeoise: Le canton de Berne ordonne de tuer un loup

Le canton de Berne indique ce mercredi avoir ordonné l’élimination d’un loup dans le Simmental. Début juillet, l’animal a tué neuf moutons sur la commune de Boltigen, à la frontière avec le canton de Fribourg.

Le spécimen dans le viseur du canton de Berne a tué neuf moutons au début du mois. © Keystone
Le spécimen dans le viseur du canton de Berne a tué neuf moutons au début du mois. © Keystone

LIB & ATS

Publié le 10.07.2024

Cette décision intervient après que neuf moutons ont perdu la vie sur la commune de Boltigen entre le 1er et le 5 juillet, soit la limite de la prescription légale pour autoriser à tuer un canidé. Les analyses ADN montrent qu’ils ont bien été la cible de cet animal. Les animaux tués faisaient partie d’un troupeau protégé de 2000 moutons estivant à la frontière entre le canton de Berne et le canton de Fribourg, précise le Canton.

La validité de l’autorisation de tir est limitée au 10 août. La décision peut être contestée par les associations qualifiées pour recourir, mais les éventuels recours n’ont pas d’effet suspensif.

Loup tué sur sol fribourgeois

Il sera étendu aux alpages d’estivage environnants sur le territoire de la commune de Boltigen si le loup fait une nouvelle victime dans un troupeau faisant l’objet de mesures de protection pendant la période de tir. Sur l’alpage concerné, le loup ne peut être tué que lorsque des moutons ou des chèvres y sont présents. Le but est d’éviter de se tromper de cible, car il se peut que le site soit fréquenté par plusieurs loups.

L’an dernier, les cantons de Berne et de Fribourg avaient déjà délivré des autorisations de tir pour la même zone. Un loup avait alors été tué au-dessus du Lac-Noir.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11