La Liberté

07.03.2021

Surprise à Châtel-St-Denis: Le syndic Damien Colliard n'est pas réélu

Surprise à Châtel-St-Denis: Le syndic Damien Colliard n'est pas réélu © Alain Wicht
© Alain Wicht

SSz/Lib

Partager cet article sur:

Le syndic UDC-PAI Damien Colliard, syndic depuis 2016 et à l'Exécutif depuis 2006, n'est pas réélu. Il termine quatrième de sa liste et réagit.

Le syndic Damien Colliard termine quatrième de sa liste, derrière les nouveaux venus Roland Mesot et Chantal Honegger, et derrière le sortant Thierry Bavaud, réélu. Rivalité également dans la liste UO-PS: le sortant Gabrielle Della Marianna n'est pas reconduit.

Après avoir siégé quinze ans à l’Exécutif, dont cinq à la syndicature, Damien Colliard n’a pas été réélu. Il réagit : «Ce n’est pas la catastrophe», dit-il. «C’est la vie, c’est le risque. Globalement, si on analyse les votes, je suis content du soutien de la population. Ma non-élection est due à une frange de l’UDC-PAI. Je suis issu du PAI (Paysans, artisans et indépendats) et bien ancré dans ce parti. C’est l’élection du l’UDC au détriment du PAI. Il y a eu une menée contre moi. Je ne pense pas que ce soit lié à mon adhésion au développement de Châtel-Saint-Denis. C’est plutôt une question de personnes, je crois. Il y a des jalousies. Ils ont réussi leur coup. Mais leur jeu va faire perdre la syndicature à l’UDC-PAI. Si je vais tourner le dos à mon parti? Je ne sais pas. En tout cas, je soutiendrai moins la frange UDC. J’espère en tout cas que les nouveaux élus feront le même travail que nous avons fait pour la commune et les citoyens. Surpris, oui, je le suis, un peu, comme beaucoup de monde. Je savais qu’un syndic réalise souvent un moins bon score, mais ce n’est pas la population qui est fâchée contre moi. Je suis aussi un peu déçu, parce que j’aurais voulu continuer à avancer dans les beaux projets que nous avons lancés. C’est le risque, quand on se remet en liste. Mais je suis très content pour les sortants qui sont passés, et j’ai une pensée pour Gabrielle Della Marianna (UO-PS), qui n’a pas été réélu. Nous avons formions tous une bonne équipe.»

Tous les résultats en un clin d’œil

Consultez tous les résultats de ces élections, commune par commune, sur notre plateforme dédiée.

C'est Nicole Tille, présidente de la section socialiste du chef-lieu, qui prend son siège. Ses colistiers Daniel Maillard et Daniel Figini, eux, sont confirmés. Le libéral-radical François Pilloud renoue avec l'Exécutif, après une éclipse d'une législature. Au PDC, le vice-syndic Charles Ducrot et le sortant Jérôme Allaman sont reconduits. La répartition des sièges reste inchangée.


«Je ne m’attendais pas à finir premier»

Roland Mesot, meilleur élu châtelois, et Damien Colliard, syndic non-réélu, réagissent aux résultats de ces élections communales.

Roland Mesot, élu

«Je ne m’attendais pas à finir premier», confie Roland Mesot à La Liberté. Le député udc-pai de Châtel-Saint-Denis, qui a présidé le Grand Conseil en 2019, est le meilleur élu à l’Exécutif de Châtel-Saint-Denis, toutes listes confondues. «Je suis très heureux. Je pense que mon succès, et aussi celui de Chantal Honegger (sa colistière, elle aussi nouvelle venue à l’Exécutif, ndlr), est lié à notre action au sein du Conseil général. Nous avons osé bouger et aborder les sujets qui font mal.» L’entrepreneur a sans doute aussi bénéficié de la notoriété liée à ses autres mandats, notamment à la présidence de l’UDC du canton de 2012 à 2017. 

Damien Colliard, non-réélu

«Je regrette la non-élection de Damien Colliard (le syndic sortant, aussi udc-pai) à titre personnel, et aussi en tant que président de la commission électorale de la section. C’est à se demander s’il ne paie pas, en tant que syndic, pour le mécontententement de la population. Il a été tracé par des membres du parti, c’est sûr, mais j’en ignore la raison et pour moi, il n’y pas eu de menée. L’analyse est difficile. C’est un peu tôt.»


Stabilité au Législatif de Châtel-Saint-Denis

Peu de mouvements au Conseil général de Châtel-Saint-Denis. L’UDC-PAI conserve ses 17 sièges et reste le premier parti au Législatif, devant l’Union ouvrière-Parti socialiste et ses 14 sièges (+1), le PDC et ses 11 sièges (-1) et le PLR et ses 8 sièges (stable).

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00