La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Les députés veulent urgemment débattre des 30 km/heure sur les routes cantonales

Une motion contre les 30 km/h sur les routes cantonales sera traitée en urgence en novembre par le Grand Conseil.

Des députés redoutent que le 30 km/heure s'étende aux routes cantonales. © KEYSTONE/Jean-Christophe Bott
Des députés redoutent que le 30 km/heure s'étende aux routes cantonales. © KEYSTONE/Jean-Christophe Bott

Magalie Goumaz

Publié le 12.10.2023

Les réductions de vitesse récemment introduites par la ville de Fribourg n’ont pas fini d’agiter les esprits. Au Grand Conseil, les députés Jean-Daniel Chardonnens (udc, Fétigny) et François Genoud (le centre, Châtel-Saint-Denis) craignent une extension d’une telle mesure. Ils veulent garantir une vitesse minimale de 50 km/heure sur les routes cantonales et ont déposé en novembre 2022 une motion à ce sujet. L’Etat tardant à y répondre, les deux députés ont demandé un traitement en urgence, une requête acceptée ce jeudi par 63 voix contre 36 et une abstention. Le sujet sera ainsi mis au programme lors de la prochaine session, en novembre.

La gauche a essayé en vain de freiner la manœuvre. «Il n’y a aucune urgence», a relevé Julien Vuilleumier (les verts, Fribourg). Le socialiste Elias Moussa,

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11