La Liberté

26.10.2021

Le Conseil général d'Avry veut sortir du projet de fusion

Vue du village d'Avry-sur-Matran. (photo d'archive) © Charly Rappo
Vue du village d'Avry-sur-Matran. (photo d'archive) © Charly Rappo

LMP

Partager cet article sur:

Le législatif d'Avry s'est positionné sur la fusion du Grand Fribourg, qui ambitionnait d'unir neuf communes. Comme l'exécutif, il demande à sortir du périmètre.

Le Conseil général d’Avry a pris position sur la fusion du Grand Fribourg juste avant la fin du délai imparti pour le faire. Selon un communiqué, il demande le retrait d’Avry du périmètre de l’union qui ambitionnait d’unir neuf communes, «au vu du résultat net et sans appel» de la votation consultative du 26 septembre dernier. Les citoyens d’Avry avaient en effet majoritairement refusé de poursuivre le processus de fusion.


Rappelons qu’il y avait eu quelques remous concernant le positionnement du législatif Avry. Une séance dans ce but, prévue en octobre, avait été reportée au 4 novembre notamment en raison des vacances scolaires. Autrement dit, hors délais, par rapport à la date butoir du 26 octobre. L’Alliance socialiste et sympathisant avait demandé l’annulation de la séance, estimant qu’elle n’était pas nécessaire, d’autant plus que l’avis des citoyens était clair et que l’exécutif avait déjà demandé à sortir du périmètre. Il s’agissait aussi économiser des coûts.


C’est finalement une requête des trois chefs de groupe du législatif qui a fait pencher la balance: «Ils ont donné mandat au bureau (du Conseil général ndlr.) de se déterminer. Nous avons ensuite soumis notre proposition aux chefs de groupe, qui l’ont acceptée», indique André von der Weid, président du Conseil général, qui précise que la séance du 4 novembre prochain est par conséquent annulée.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00