La Liberté

Blocage du centre-ville à Zurich: octogénaire lausannois condamné

Avec les activistes d'Extinction Rebellion, le pasteur lausannois de 82 ans avait participé au blocage d'un pont sur la Limmat en juin 2020. Il avait récidivé en octobre 2021 sur un autre pont enjambant la rivière zurichoise (archives). © KEYSTONE/GAETAN BALLY
Avec les activistes d'Extinction Rebellion, le pasteur lausannois de 82 ans avait participé au blocage d'un pont sur la Limmat en juin 2020. Il avait récidivé en octobre 2021 sur un autre pont enjambant la rivière zurichoise (archives). © KEYSTONE/GAETAN BALLY


Publié le 24.06.2022
Partager cet article sur:


La justice zurichoise condamne un pasteur lausannois à la retraite à une peine pécuniaire avec sursis pour avoir bloqué le trafic à Zurich avec des activistes d'Extinction Rebellion. L'homme âgé de 82 ans participait à une action pour la protection du climat.

Le Tribunal de district de Zurich a reconnu vendredi l'accusé coupable de contraintes et de dérangement de l'exploitation des transports publics. L'octogénaire écope d'une peine de 30 jours-amende à 1200 francs avec sursis. La coquette somme est liée au fait que le prévenu est un héritier aisé.

Les faits remontent au mois de juin 2020 et au mois d'octobre dernier. Les deux actions de blocage du trafic, auxquelles l'accusé a participé ont obstrué deux ponts importants sur la Limmat durant plusieurs heures.

"Je continuerai"

"Je participe à ce type d'actions avec mon épouse, parce que je soutiens la cause", a défendu le principal intéressé face au tribunal. Pour ne pas avoir à rester debout trop longtemps à ces occasions, il emmène généralement une chaise avec lui. "Je continuerai", a-t-il lancé.

En cas de récidive au cours des deux prochaines années, il devra s'acquitter de la peine pécuniaire infligée par la Cour. "Il existe d'autres moyens" pour rendre la population attentive au changement climatique, a rétorqué le président du tribunal lors du jugement. En protestant lors de manifestations autorisées, par exemple. La désobéissance civile n'est légitime que s'il n'existe aucun autre moyen de sensibiliser le public.

Le Tribunal de district de Zurich juge actuellement de nombreux activistes d'Extinction Rebellion. Presque tous viennent de Suisse romande.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11