La Liberté

Equateur: le bilan des inondations monte à 24 morts et 12 disparus

Au moins 16 personnes ont perdu la vie dans les inondations qui ont frappé l'Equateur. © KEYSTONE/AP/Dolores Ochoa
Au moins 16 personnes ont perdu la vie dans les inondations qui ont frappé l'Equateur. © KEYSTONE/AP/Dolores Ochoa
Le bilan des inondations qui ont frappé l'Equateur ne cesse de s'accroître. © KEYSTONE/AP/Dolores Ochoa
Le bilan des inondations qui ont frappé l'Equateur ne cesse de s'accroître. © KEYSTONE/AP/Dolores Ochoa
Le bilan des inondations qui ont frappé l'Equateur ne cesse de s'accroître. © KEYSTONE/AP/Dolores Ochoa
Le bilan des inondations qui ont frappé l'Equateur ne cesse de s'accroître. © KEYSTONE/AP/Dolores Ochoa


Publié le 02.02.2022
Partager cet article sur:


Les inondations provoquées par des pluies diluviennes à Quito, les plus fortes depuis vingt ans, ont fait au moins 24 morts, 47 blessés et 12 disparus, selon le dernier bilan provisoire des autorités mardi.

Quelque 24 personnes ont trouvé la mort dans ces inondations et les destructions sans précédent qui ont suivi, 48 ont été blessées et 12 sont portées disparues, selon un dernier bilan officiel.

L'ampleur des destructions à Quito, ville de 2,7 millions d'habitants, est sans équivalent. Les autorités y ont décidé un deuil de trois jours.

Les pluies torrentielles qui sont tombées lundi pendant 17 heures sans discontinuer ont fait déborder un bassin de rétention, provoquant un torrent d'eau qui a dévalé une avenue sur plus d'un kilomètre, dans le nord-ouest de la capitale. Le bassin, d'une capacité de 4500 m3, s'est rompu après avoir reçu près de quatre fois le débit habituel, a précisé le maire.

Des torrents d'eau charriant des pierres et de la boue ont aussi envahi une avenue de la capitale équatorienne, emportant des voitures et inondant des maisons et des rues, selon des images publiées par les secours et les médias.

Des maisons et plusieurs bâtiments ont été détruits ou endommagés, dont un poste de police, une station électrique, des pylônes et des véhicules.

75 litres au lieu des 2 attendus

Un secouriste, a expliqué que plusieurs des victimes souffraient d'hypothermie et que "la boue leur arrivait jusqu'aux genoux".

Selon le maire de Quito, il est tombé samedi quelque 3,5 litres par m2, mais près de 75 litres par m2 lundi quand les prévisions annonçaient des pluies ne devant pas dépasser 2 litres par m2. "C'est un chiffre record que nous n'avons pas vu depuis 2003", a-t-il affirmé.

La zone touchée a également subi des coupures d'électricité et le courant était progressivement rétabli mardi matin. La municipalité de la capitale a mobilisé des engins pour déblayer les rues et le système d'évacuation des eaux.

Une soixantaine de militaires ont également été appelés pour appuyer les opérations de recherche et de sauvetage menées par les pompiers et la police, ainsi que les opérations de nettoyage.

Les fortes pluies qui s'abattent sur l'Equateur depuis octobre ont déjà frappé 22 des 24 provinces du pays, faisant au moins 18 morts et 24 blessés, selon un bilan du Service national de gestion des risques établi avant les intempéries de lundi.

ats, blg, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11