La Liberté

Le National veut serrer la vis aux ONG actives au Proche-Orient

Le National veut un contrôle plus strict des ONG soutenues par la Suisse au Proche-Orient (illustration). © KEYSTONE/EPA/HAITHAM IMAD
Le National veut un contrôle plus strict des ONG soutenues par la Suisse au Proche-Orient (illustration). © KEYSTONE/EPA/HAITHAM IMAD


Publié le 05.03.2024


La Confédération doit serrer la vis aux ONG actives au Proche-Orient. Le National a soutenu mardi par 118 voix contre 59 une motion de commission qui veut s'assurer que l'argent suisse ne finance pas le terrorisme. Le Conseil des Etats devra se prononcer.

Selon ce texte, le Conseil fédéral devra mettre sur pied un groupe de travail spécifiquement chargé d'examiner les contributions versées par la Suisse aux organisations au Proche-Orient. Et de veiller à ce qu'elles ne puissent pas être utilisées abusivement pour financer le terrorisme.

La motion veut aussi s'assurer que les organisations appelant à la haine, incitant à la violence ou participant à des actions violentes sont immédiatement privées de tous les paiements.

Le Conseil fédéral s'y opposait. La vérification des flux financiers existe déjà. Après l'attaque du Hamas contre Israël, la Confédération a décidé de faire établir des audits externes pour tous les projets qui n'ont pas encore été contrôlés en 2023, a rappelé le conseiller fédéral Ignazio Cassis. Seule la gauche l'a suivi.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11