La Liberté

Payot fait recours auprès du Tribunal cantonal

Payot avait déposé un premier recours auprès du Conseil d'Etat valaisan fin novembre (image prétexte). © KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI
Payot avait déposé un premier recours auprès du Conseil d'Etat valaisan fin novembre (image prétexte). © KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI
Payot avait déposé un premier recours auprès du Conseil d'Etat valaisan fin novembre (image prétexte). © KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI
Payot avait déposé un premier recours auprès du Conseil d'Etat valaisan fin novembre (image prétexte). © KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI


Publié le 06.12.2022
Partager cet article sur:


Une semaine après son recours auprès du Conseil d'Etat valaisan pour avoir été exclues de l'opération "2e livre gratuit", les librairies Payot montent d'un cran. Insatisfaites de la réponse du gouvernement, elles ont annoncé faire recours auprès du Tribunal cantonal.

La manière "bien singulière de répondre au caractère d'urgence pour une opération qui prendra fin le 24 décembre en dit long sur le mépris qui nous est témoigné", indique le directeur de Payot Pascal Vandenberghe mardi dans un communiqué. Celui-ci accuse les autorités cantonales de faire trainer le dossier.

"Dans ces conditions, nous avons décidé de faire recours auprès du Tribunal cantonal, avec demande de mesures provisionnelles urgentes", précise le patron de Payot. Contacté par Keystone-ATS mardi matin, le service de la culture du canton du Valais ne "fait pas de commentaires sur une procédure en cours".

Remboursement exigé

Depuis novembre, l'enseigne est remontée contre les autorités valaisannes qui n'ont pas inclus les libraires Payot dans une opération visant à promouvoir la culture.

Le projet propose jusqu'à Noël des avantages comme un deuxième livre gratuit après l'achat du premier dans une librairie indépendante disposant d’un siège social en Valais ou membre de l’association Livresuisse. Or le siège de Payot se trouve à Lausanne.

Les librairies Payot du canton continuent d'offrir un deuxième livre à leurs clients, tout en prenant les frais à leur charge. "Nous en exigerons le remboursement intégral si nous obtenons gain de cause", prévient Pascal Vandenberghe.

Lancée à la mi-novembre

Mi-novembre, le Valais a lancé une vaste opération pour redonner le goût de la culture au public, qui a déserté - avec la pandémie et les nouvelles habitudes de consommation - les cinémas et les librairies. Outre ce soutien à la chaîne du livre, les séances de cinéma les mardis, mercredis et jeudis sont gratuites jusqu'à Noël.

Ces deux actions sont financées via le reliquat des aides Covid cantonales spécifiques accordées par le Grand Conseil et le gouvernement, soit environ un million de francs. Elles se poursuivent dans les limites du montant disponible.

La troisième action menée vise à renforcer le soutien à la création artistique valaisanne. Le Service de la culture s'engage en effet à doubler le montant dévolu à l'achat d'oeuvres visuelles destinées aux artothèques de Brigue, Sion, Martigny et Saint-Maurice. Elle est financée par le budget ordinaire du service.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11