La Liberté

Valentin Imsand rêve de se frotter à l'élite de la perche

Valentin Imsand: un avenir prometteur © KEYSTONE/ULF SCHILLER
Valentin Imsand: un avenir prometteur © KEYSTONE/ULF SCHILLER


Publié le 16.05.2024


Valentin Imsand (19 ans) est l'un des plus sûrs espoirs de l'athlétisme suisse. Le perchiste valaisan espère tutoyer les sommets à l'avenir.

S'il rêve de se frotter à l'élite lors des Européens de Rome voire pourquoi pas aux JO de Paris, Imsand ambitionne surtout de briller aux Mondiaux M20 pour sa dernière saison dans cette classe d'âge. Et de passer sa maturité fédérale.

"J'ai pas mal d'échéances, scolaires et sportives, avec mes derniers examens pour la maturité fédérale en août. Je vais devoir concilier études et sport, j'espère que ça va fonctionner. Pour l'instant, cela a bien marché", lâche le Valaisan, seul junior et seul athlète romand présent à Berne lors du Media Day de Swiss Athletics. "J'ai eu de bonnes notes cet hiver pour la première partie de mes examens, donc je suis rassuré", se réjouit-il.

"Cela me permet aussi de me concentrer par moments pleinement sur le sport, même s'il va falloir faire la distinction: une semaine sera consacrée au sport, et la semaine suivante sera pour les révisions", précise-t-il. "Mon pic de forme est prévu pour août, avec comme échéance principale les Mondiaux M20" prévus à Lima au Pérou du 27 au 31 août.

Première en Ligue de Diamant

"Je me concentre là-dessus sur le plan sportif. Je me réjouis aussi énormément de participer à ma première Ligue de Diamant à l'occasion d'Athletissima", le 21 août sur la Place de la Navigation qui accueillera cette année le City Event du meeting lausannois.

"J'espère aussi répondre présent ce jour-là. Même si tout ce qui viendra avant les Mondiaux juniors aura avant tout un but préparatoire", poursuit l'athlète du CS 13 Etoiles, qui ne veut pas faire des Européens de Rome (7-13 juin) un objectif en soi. "Pouvoir y participer serait un bonus. Mais, avec mes examens qui arrivent, ça aurait été compliqué de me focaliser déjà sur quelques concours pour aller chercher une performance", tempère-t-il sagement.

Un record à 5m61

"Prétendre aux Européens (limite à 5m75) ou aux Jeux olympiques (5m82) exige un niveau de performance que mon rythme de vie actuel ne me permet pas de viser actuellement". lâche Valentin Imsand, dont le record personnel établi l'an dernier se situe à 5m61. "C'est clair que ces deux compétitions faisaient rêver, mais elles arrivent peut-être un an trop tôt pour moi", soupire-t-il.

"J'ai un seul gros objectif pour 2024, qui est réalisable", à savoir conquérir le titre mondial chez les moins de 20 ans au Pérou à la fin août. "Après deux médailles d'argent (réd: obtenue aux Européens M18 de 2022 puis aux Européens M20 de 2023), je ne peux pas vouloir autre chose", lâche celui qui est pour l'heure le troisième meilleur performeur mondial de l'année chez les M20 avec 5m50.

Consolider les bases

Dernier lauréat du Prix du meilleur espoir romand de l'Aide sportive suisse, Valentin Imsand ne s'inquiète pas le moins du monde de ne pas avoir encore amélioré son record personnel cette année. "Sur le papier, on ne voit pas de progrès chiffré depuis un an. Mais parfois il faut reculer pour mieux sauter, en consolidant ses bases. J'ai corrigé beaucoup de choses dans mon saut et dans ma course d'élan, et je me sens désormais bien dans ma course", assure-t-il.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11