La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Alcon, la recherche du moindre coût

François Mauron. © Charly Rappo
François Mauron. © Charly Rappo

François Mauron Rédacteur en chef

Publié le 02.06.2022

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Opinion

C’est une mauvaise nouvelle pour l’économie fribourgeoise. Alcon, le géant mondial de l’ophtalmologie, veut biffer d’ici à fin 2023 quelque 70 emplois sur les 280 postes que l’entreprise recense dans la capitale cantonale. La société propose de transférer les activités de reporting financier et de comptabilité vers ses centres de services de Varsovie, en Pologne, et de Bangalore, en Inde (voir La Liberté du 28 mai).

Cette opération est-elle le signe de difficultés économiques? Pas du tout. La firme fondée en 1945 au Texas affiche au contraire une belle santé. Au premier trimestre de cette année, elle a dégagé un chiffre d’affaires de 2,2 milliards de francs, en hausse de 18% à taux de change constant. Dès lors, pourquoi cette réduction de voilure en pays fribourgeois? On entre là da

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11