La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Chronique: Savourons notre vengeance, il pleut

Seule consolation face à la météo maussade: nous sommes tous logés à la même enseigne. © Keystone
Seule consolation face à la météo maussade: nous sommes tous logés à la même enseigne. © Keystone

Angélique Eggenschwiler

Publié le 21.06.2024

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Nous avons un magnifique automne, vous ne trouvez pas? Blague à part, voilà des semaines que le ciel se soulage sur nos merguez qui flottent, vaillantes, à la surface de nos envies de pique-niques. Autour des mines désabusées, défaites, aquifères. Nous sommes le 22 juin et vos coussins d’extérieur ont déjà pris l’eau trois fois, il y a une doudoune sur votre portemanteau et de la fondue sur la liste de course. Souriez à la vie, dit-on, et la vie dégommera vos plants de tomates avec le sourire.

A chaque journée de merde, pardon à chaque «régime d’averses» comme euphémise MétéoSuisse, vous tentez de positiver. C’est quoi, au fond, 289 jours de pluie, de gel ou de cyclones consécutifs dans une vie? Vous vous dites que la nature doit être satisfaite, même si vos salades ont l’air d’être passées sous un car Buchard, qu’il fait toujours beau en dessus des nuages et que si vous étiez un oiseau, vous iriez danser sous l’orage, enfin vous vous dites qu’il y en a d’autres qui se le dise

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11