La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Les sympathiques espions british s’essoufflent

Découvrez les secrets de la première agence de renseignement. © Walt Disney
Découvrez les secrets de la première agence de renseignement. © Walt Disney
Publié le 29.12.2021

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

The King’s Man » Sur le créneau déjà bien peuplé du film d’espionnage tendance action trépidante avec accent british, la série des Kingsman a réussi à se faire une place au soleil. Après Kingsman: Services secrets (2015) et Kingsman: Le Cercle d’or (2017) est venu le temps d’explorer les origines de la première agence de renseignement indépendante avec The King’s Man: Première mission, qui, comme son nom l’indique, remonte le temps et propose ce que l’on nomme dans le jargon un prequel.

A la barre, on retrouve toujours Matthew Vaughn. Le réalisateur nous emmène cette fois au début du XXe siècle à l’heure où ce que la Terre compte de pires tyrans fomente un complot pour exterminer des millions de personnes. Prenant d’évidentes libertés avec la réalité historique,

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00