La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Cauchemar américain

A 19 ans, la poétesse et romancière californienne a fait une entrée en littérature très remarquée. © Olivier Dion
A 19 ans, la poétesse et romancière californienne a fait une entrée en littérature très remarquée. © Olivier Dion
Publié le 03.12.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Premier roman » Leila Mottley n’a que 19 ans quand sort aux Etats-Unis Arpenter la nuit, son roman social haletant sur une jeune femme noire qui tente simplement de survivre.

Quand, au début du roman, on lui annonce que leur loyer va augmenter, Kiara contemple l’eau sale de la petite piscine devant son immeuble et ne sait pas comment faire pour ne pas se retrouver à la rue. Ils ont déjà deux mois de retard et son grand frère se rêve en rappeur mais ne gagne pas un rond. Leur père est décédé, leur mère en prison. Faute de trouver un petit boulot, la fille de dix-sept ans arpente la nuit et se résout finalement, sur un malentendu, à vendre son corps. Pour ne pas couler complètement. Pour ne pas laisser tomber Trevor, le fils de 10 ans de sa voisine toxicomane. Kia connaît le garçon depuis sa naissance et s’en occupe. C’est de lui qu&rsq

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Transmission

    Monographie » André Ducret a vu ses œuvres déposées et cataloguées à la BCU de Fribourg (en 2007), son parcours humain et musical détaillé dans un film...
  • pictogramme abonné La Liberté En cas d’incendie

    Bruno Pellegrino » Il faudrait parler d’œuvre, déjà, tant ses trois romans composent un univers à l’esthétique affirmée, aux hantises persistantes, aux...
  • pictogramme abonné La Liberté L’art de la fugue

    Premier roman » L’école de la forêt, et l’on songe à ces fictions du retour à la nature. Qu’on ne se méprenne: ce premier roman de Carla Demierre, poétesse...
  • pictogramme abonné La Liberté La littérature est devenue un produit comme un autre

    C’est la thèse, sombre mais perspicace, développée par Hélène Ling et Inès Sol Salas dans l’éloquent essai Fétiche et la plume
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11