La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Cinéma: Dans la tête d’Omar Sy

L’acteur emblématique d’Intouchables s’est prêté au jeu de la biographie avec le concours d’Elsa Vigoureux. Le résultat est un ouvrage dans lequel le comédien parle de tout: la famille, le cinéma, la vie.

null © Albin Michel
null © Albin Michel

Olivier Wyser

Publié le 14.06.2024

Temps de lecture estimé : 1 minute

En 2023, il était la personnalité préférée des Français. Omar Sy, qui a commencé sa carrière comme trublion du petit écran sur Canal+, a réussi dans le métier, comme on dit. Pour le grand public, le comédien restera à jamais Driss, l’auxiliaire de vie brut de décoffrage du film Intouchables, dans lequel il donne la réplique à François Cluzet. Mais derrière les paillettes et les sourires de façade, il y a un homme et un père de famille qui aspire à une vie ordinaire.

«Un cadeau empoisonné? C’est un peu la définition du succès, ça. C’est beau, c’est bien, mais si tu finis par y croire, si tu penses que tu es le meilleur, tes chances s’évaporent, et tu es mort», écrit-il dans Viens, on se parle, une biographie couchée sur le papier avec Elsa Vigoureux, grand reporter au Nouvel Obs. Pendant trois ans, Omar et Elsa échangent, sur le ton de la conversation… Un puzzle de mots et de pensées. Tout y passe: la vie, la mort, la famille, l’amour, le racisme, le succès. Trois cents pages p

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11