La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

La France retourne au charbon

Sous pression, Paris accélère la remise en état de son parc nucléaire et prolonge une centrale au charbon

Alors qu’elle était à l’arrêt dans l’attente de sa fermeture au mois de mars, la centrale à charbon de Saint-Avold a été remise en activité. © Keystone
Alors qu’elle était à l’arrêt dans l’attente de sa fermeture au mois de mars, la centrale à charbon de Saint-Avold a été remise en activité. © Keystone

Antoine Castineira, Paris

Publié le 06.12.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

France » De l’atome et du charbon: un mix énergétique qui renvoie au temps où Claude François chantait «ça s’en va et ça revient». Cinquante ans plus tard, c’est une version remastérisée que le Gouvernement français a remise au goût du jour. Pour éviter des coupures énergétiques cet hiver, il accélère la remise en marche de son parc nucléaire. Il est vrai que la moitié de ses réacteurs étaient à l’arrêt cet automne pour des raisons de corrosion ou de maintenance. Il a aussi ressuscité la centrale à charbon en fin de vie de Saint-Avold, en Lorraine, dont l’arrêt définitif était programmé pour le printemps prochain. Pour faire face aux grands maux énergétiques de ce début de siècle, ce sont les remèdes d’antan

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11