La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

«Aucune raison de me foutre dehors!»: le tenancier atypique de Cheiry doit partir

L’Exécutif de Surpierre n’a pas reconduit le contrat de bail de Laurent Dupuis, restaurateur extraverti qui tient l'auberge communale. Raison avancée: les nuisances sonores répétées. Le principal intéressé conteste.

Laurent Dupuis tient l'auberge communale de Cheiry depuis 2016. © Charly Rappo - archives
Laurent Dupuis tient l'auberge communale de Cheiry depuis 2016. © Charly Rappo - archives

Delphine Francey

Publié le 05.01.2024

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Broye » L’extraverti Laurent Dupuis, qui tient le restaurant Le Grenier, à Cheiry, depuis 2016 et qui s’est notamment fait une réputation en ligne avec TikTok, doit quitter l’établissement fin mars 2024. Propriétaire de l’auberge, la commune de Surpierre a décidé de ne pas reconduire son contrat de bail, qui se termine le 31 mars.

Lors d’une récente assemblée communale, un citoyen a demandé à l’exécutif les raisons pour lesquelles les autorités ont fait ce choix. «Ce tenancier est quelqu’un qui se bat pour faire tourner son établissement. Les gens viennent de loin pour se rendre chez lui. Avant, Cheiry était connu pour le drame de la secte de l’Ordre du temple solaire, maintenant on parle du village grâce à l’homme à la crête», a avancé l’habitant en faisant r&ea

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11