La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

À la conquête de la Sarine

La socialiste Lise-Marie Graden et le centriste Christian Clément croisent le fer pour le second tour de l’élection à la préfecture du district abritant la capitale cantonale

Lise-Marie Graden et Christian Clément incarnent le clivage ville-campagne, mais ils se rejoignent sur certains aspects essentiels de la fonction qu’ils entendent assumer. © Alain Wicht
Lise-Marie Graden et Christian Clément incarnent le clivage ville-campagne, mais ils se rejoignent sur certains aspects essentiels de la fonction qu’ils entendent assumer. © Alain Wicht

Patrick Chuard

Publié le 17.11.2021

Temps de lecture estimé : 14 minutes

Partager cet article sur:

Election » Le souverain désignera le 28 novembre prochain la magistrate ou le magistrat qui succédera à Carl-Alex Ridoré à la tête de la Préfecture de la Sarine. Ce second tour oppose Lise-Marie Graden (ps) et Christian Clément (le centre). Deux personnalités qui incarnent forcément le clivage ville-campagne, mais qui se rejoignent sur certains aspects essentiels de la fonction qu’elles entendent assumer.

En quoi pensez-vous avoir le profil idéal pour reprendre la Préfecture de la Sarine?

Lise-Marie Graden: La préfecture requiert une personnalité rassembleuse. Quelqu’un qui a un rôle de facilitateur, de moteur, d’arbitre, capable de faire le lien entre les communes tout en faisant rayonner ce district. Après, je pense qu’un parcours et des compétences professionnelles peuvent aider. Je suis

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11