La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Affaire Demierre: un accord conclu et encore des questions

Le conseiller d’Etat Philippe Demierre fait la paix avec celle qui lui réclamait plus de 10’000 francs

Le conseiller d’Etat Philippe Demierre (ici devant la presse, aux côtés de Me Bertrand Reich, avocat de la plaignante) a signé une convention avec l’accusatrice, assortie d’une clause de confidentialité. © Antoine Vullioud
Le conseiller d’Etat Philippe Demierre (ici devant la presse, aux côtés de Me Bertrand Reich, avocat de la plaignante) a signé une convention avec l’accusatrice, assortie d’une clause de confidentialité. © Antoine Vullioud

Magalie Goumaz

Publié le 23.03.2023

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Justice » Le conseiller d’Etat Philippe Demierre s’est présenté devant la justice civile mercredi après-midi pour une séance de conciliation. Une proche lui réclamait en effet 10’000 francs pour des frais de campagne dépensés en 2021. Un montant avancé pour payer une agence de communication chargée de réaliser des capsules vidéo. La plaignante demandait également le paiement d’intérêts sur cette somme ainsi qu’un dédommagement pour les torts moraux subis. Une convention a finalement été signée mercredi, assortie d’une clause de confidentialité, pour régler une affaire médiatisée début mars.

«Une affaire personnelle»

«La discussion s’est bien déroulée. Chacun a pu s’exprimer librement et l’accord conclu satisfait les deux

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11