La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Faux départ à Pont-en-Ogoz

L’assemblée a refusé de se prononcer sur trois crédits d’investissement proposés par l’exécutif jeudi

L’acquisition de l’Auberge Saint-Pierre, au Bry, faisait partie des objets proposés. Cela afin d’éviter que l’établissement ne devienne un immeuble locatif, exploité par un privé, a avancé l’exécutif. © Charly Rappo
L’acquisition de l’Auberge Saint-Pierre, au Bry, faisait partie des objets proposés. Cela afin d’éviter que l’établissement ne devienne un immeuble locatif, exploité par un privé, a avancé l’exécutif. © Charly Rappo

Claire Pasquier

Publié le 06.11.2021

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Investissements » Convoqués en assemblée extraordinaire, les citoyens de Pont-en-Ogoz ont fait entendre leur voix jeudi soir. Face aux trois crédits d’investissements proposés, la majorité des 137 citoyens présents a préféré que la séance ait une portée informative et non décisionnelle.

En cause, le manque d’informations préalables sur les différents objets. «Ces projets peuvent attendre la prochaine assemblée», a argué un citoyen qui a demandé de reporter le vote à décembre. Dans une pointe d’agacement, le syndic Christophe Tornare a pris acte de la décision populaire: «L’assemblée est souveraine.» A l’origine de la démarche, l’envie du nouveau Conseil communal de marquer le début de la législature par des projets de valorisation des trois v

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00