La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Grand Fribourg: l'analyse du scrutin, commune par commune

Thierry Steiert, syndic de Fribourg et vice-président du comité de pilotage de la fusion, ne se dit cependant pas déçu de l'issue du scrutin. © Charly Rappo
Thierry Steiert, syndic de Fribourg et vice-président du comité de pilotage de la fusion, ne se dit cependant pas déçu de l'issue du scrutin. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
Publié le 26.09.2021

Seules Fribourg, Marly et Belfaux ont voté en faveur de la fusion. Si la capitale cantonale a plébiscité l’union, la plupart de ses voisines affichent un refus ferme. Le taux d’imposition et le périmètre, notamment, ont fait peur.

Fribourg

Fribourg, la mariée qui n’a pas plu

Malgré les 74,14% de oui en ville de Fribourg, avec un taux de participation de 46,29%, l’idée d’une fusion à neuf a été torpillée par le vote des autres communes.

L’engouement des citoyens de la capitale cantonale n’aura pas suffi. Le syndic Thierry Steiert, vice-président du comité de pilotage de la fusion, ne se dit cependant pas déçu: «Cela montre que nous avons eu raison de faire un vote consultatif avant d’aller jusqu’au vote final», réagit-il, sans être vraiment surpris par les résultats: «Nous n’avions aucune certitude, si ce n’est que nous pensions plus ou moins que Granges-Paccot et Matran allaient dire non (les exécutifs avaient recommandé de voter non ndlr.). Mais je m’attendais &agr

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00