La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Harceleuse extrême condamnée

Une pensionnaire du Salesianum de Fribourg a été sanctionnée par le Ministère public après avoir harcelé pendant deux ans un jeune homme sur les réseaux sociaux

La harceleuse a créé une quinzaine de faux comptes pour continuer à tourmenter sa victime, après que cette dernière l'avait bloquée sur les réseaux sociaux. © Keystone
La harceleuse a créé une quinzaine de faux comptes pour continuer à tourmenter sa victime, après que cette dernière l'avait bloquée sur les réseaux sociaux. © Keystone

Antoine Rüf

Publié le 28.11.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Justice » Le Ministère public fribourgeois a sanctionné un cas extrême de harcèlement, commis pendant deux ans par une Grecque, pensionnaire du Salesianum de Fribourg sur un homme, auquel elle envoyait notamment des photos de ses seins nus et d’organes génitaux dont l’origine n’est pas précisée. Lorsque la victime de ce bombardement de messages et de photographies la bloquait sur les réseaux sociaux, elle se créait de faux comptes pour contourner le blocage et continuer à importuner le jeune homme. Le jugement en recense une quinzaine.

Malgré plusieurs plaintes de la victime entre 2020 et 2022, la trentenaire a continué à l’importuner, se rendant chez lui, téléphonant, laissant des messages sur sa voiture. Les demandes de cesser-le-feu répétées de la victime de ce bombardement sont restées sans effet: avec un

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11