La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

L’initiative «Sauvez les Laviaux» questionne

Déposée hier, l’initiative qui cible le projet Goya Onda à Morlon est accueillie de manière contrastée

En clin d’œil à la planche de surf de Brice de Nice, les initiants ont déposé leur collecte sur une planche à repasser. © Antoine Vullioud
En clin d’œil à la planche de surf de Brice de Nice, les initiants ont déposé leur collecte sur une planche à repasser. © Antoine Vullioud

Charles Grandjean

Publié le 15.12.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Lac de la Gruyère » Le comité de l’initiative populaire Sauvez les Laviaux a déposé hier à la Chancellerie de l’Etat à Fribourg pas moins de 9378 signatures (lire ci-dessous). Ciblant le projet de vague artificielle de surf Goya Onda, les initiants proposent d’ancrer dans la Constitution le texte suivant: «Le lac de la Gruyère, ses abords et l’ensemble de ses rives, est un patrimoine naturel cantonal à préserver et à protéger.» Hormis les promoteurs de Goya Onda, qu’en disent les acteurs de ces abords du lac? Prise de température.

«Nous en avons parlé au comité et nous sommes un peu mitigés», reconnaît Dominique Macheret, président de l’Association du Sentier du lac de la Gruyère. S’il salue la volonté affichée de préserver le cadre naturel, il émet u

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11