La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

La sécheresse menace les forêts

Affaiblis depuis l’été 2022, les arbres font face à une situation critique après un mois de février très sec

En Basse-Broye, des signes de stress climatique sont déjà visibles sur les arbres, selon le garde forestier Pierre-Alain Crausaz. © Charly Rappo
En Basse-Broye, des signes de stress climatique sont déjà visibles sur les arbres, selon le garde forestier Pierre-Alain Crausaz. © Charly Rappo

Natasha Hathaway

Publié le 11.03.2023

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Environnement » Encore en dormance, les arbres des forêts pourraient se retrouver dans une situation dramatique au moment de leur réveil printanier dans le courant du mois de mars. En effet, le manque de précipitations de ces dernières semaines vient aggraver une situation de sécheresse déjà présente depuis l’été 2022, voire depuis plusieurs années selon les professionnels du domaine.

Particulièrement affaiblis, certains arbres deviennent la proie de maladies et de ravageurs contre lesquels ils n’ont plus la force de se défendre. Cette situation a des répercussions aussi bien au niveau de la fonction protectrice de certaines forêts que de la sécurité de ses usagers.

Parmi les essences les plus touchées, le hêtre et l’épicéa qui composent 50% des forêts fribourgeoises, mais aussi le frê

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11