La Liberté

Philippe Demierre: «Je vais défendre l’agriculture»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
S’il est élu, Philippe Demierre se dit prêt à prendre n’importe quelle place au sein du prochain gouvernement cantonal. © Charly Rappo
S’il est élu, Philippe Demierre se dit prêt à prendre n’importe quelle place au sein du prochain gouvernement cantonal. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
16.10.2021

L’UDC glânois Philippe Demierre met en avant ses diverses compétences pour se démarquer

Nicolas Maradan et Charles Grandjean

Elections » Le député glânois Philippe Demierre brigue un siège pour le compte de l’UDC.

Vous revendiquez le fait d’incarner l’aile modérée de l’UDC. Vous êtes pourtant l’un des candidats les plus à droite sur la plateforme Smartvote, en défendant une politique migratoire restrictive et un Etat social minimaliste. Y a-t-il une contradiction?

Philippe Demierre: Non, il n’y a pas du tout de contradiction. Je ne suis pas un candidat modéré. J’assume une ligne UDC très claire. Je défends les libertés, la sécurité de notre pays. Une politique migratoire restrictive permet d’éviter un afflux de migrants qui ne s’intégreraient pas dans le marché du travail. Mais il est indéniable que nous avons besoin de personnes d’origine étrang&egra

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00