La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Caroline Petitat-Robet veut «faire entendre la voix des sans-voix»

Caroline Petitat-Robet a publié Vers l’autre en juin dernier. L’occasion de revenir sur le combat de sa vie

Aujourd’hui retraitée, Caroline Petitat-Robet a découvert ATD Quart monde à 25 ans lors d’un chantier de jeunes en région parisienne. © Alain Wicht
Aujourd’hui retraitée, Caroline Petitat-Robet a découvert ATD Quart monde à 25 ans lors d’un chantier de jeunes en région parisienne. © Alain Wicht

Eléa Jacquot

Publié le 20.07.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

La Tour-de-Trême » Son visage doux trahit à la fois une grande sensibilité et la générosité de celle qui aime partager.

Café, bricelet maison, rien ne manque sur la table du salon de Caroline Petitat-Robet, à La Tour-de-Trême. Cette volontaire permanente d’ATD Quart monde, une association qui lutte contre l’extrême pauvreté, a rassemblé devant elle plusieurs cahiers dans lesquels elle conserve pensées, réflexions et souvenirs. Elle en tire aujourd’hui un récit de vie, Vers l’autre, publié récemment aux éditions Torticolis et Frères. D’une voix animée par la passion, celle qui est aujourd’hui retraitée évoque son parcours, un flot intarissable de souvenirs, de rencontres et d’anecdotes.

Issue d’une famille fran&cce

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11