La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

«Concilier l’identité double du musée»

La conservatrice Pauline Goetschmann met sa sensibilité artistique au service du Musée de Charmey

Pauline Goetschmann souhaite préciser la ligne du Musée autour des matériaux organiques, «qui s’harmonisent avec les paysages extérieurs». © Charly Rappo
Pauline Goetschmann souhaite préciser la ligne du Musée autour des matériaux organiques, «qui s’harmonisent avec les paysages extérieurs». © Charly Rappo

Claire Pasquier

Publié le 11.04.2022

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

Elle travaille dans la maison depuis 2018, gère l’institution officieusement depuis décembre 2020, officiellement depuis le début de l’année. Pauline Goetschmann est la nouvelle conservatrice du Musée de Charmey. Ce musée «ancré localement», mais aussi «tourné vers l’extérieur» est connu à l’international grâce à sa Triennale du papier Viviane Fontaine.

Enfance charmeysanne

Le village de Charmey est un coup de cœur d’enfance pour celle qui a grandi et fait ses études à Genève. «J’ai passé toutes mes vacances dans le chalet familial, près de la scierie.» Et la trentenaire de se remémorer les odeurs du bois et la gastronomie locale, la cuchaule et les caramels à la double-crème en tête. «On avait un rituel avec mes parents et mes frères d&r

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00