La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Le sans-abrisme en discussion

Le collectif 43 m² veut davantage de places, toute l’année. Il a rencontré la municipale Emilie Moeschler

Samedi dernier, le collectif 43 m2 avait manifesté devant le Palais de Beaulieu, à Lausanne, pour réclamer des places d’accueil à toute saison. © Keystone
Samedi dernier, le collectif 43 m2 avait manifesté devant le Palais de Beaulieu, à Lausanne, pour réclamer des places d’accueil à toute saison. © Keystone

Achille Karangwa

Publié le 05.05.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Lausanne » Le débat concernant l’hébergement d’urgence continue. Après avoir brièvement occupé les jardins de Beaulieu à Lausanne samedi, le mouvement 43 m² a rencontré mardi la municipale en charge de la cohésion sociale, Emilie Moeschler. Celle-ci confirme être favorable à un arrêt de la logique saisonnière. Le canton indique pour sa part être «conscient de la demande grandissante en lits d’urgence» et débutera cette année une évaluation des besoins.

Lundi matin, la Fondation Mère Sofia accrochait 200 écharpes de couleur à travers Lausanne, afin de marquer la première nuit sans sa structure du Répit et sa centaine de couches. «Leur galère est-elle moins pénible au soleil?», interrogeait une étiquette. Mardi après-midi, une délégation d

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00