La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Football: Romont en déficit de réalisme

Les Glânois ont payé leurs errements offensifs et défensifs face à Signal Bernex déjà bien en jambes. Les Genevois ont trouvé le chemin des filets à cinq reprises sur leurs sept occasions

Bryan Gomes de Brito (à gauche) contre Alex Paraiso: Romont s’est incliné à domicile. © Charly Rappo
Bryan Gomes de Brito (à gauche) contre Alex Paraiso: Romont s’est incliné à domicile. © Charly Rappo

Gilles Liard

Publié le 03.03.2024

Temps de lecture estimé : 5 minutes

La simple lecture du score de 5-1 laisse transparaître une belle déculottée administrée par Signal Bernex-Confignon à son hôte romontois. Sur le terrain pourtant, la différence entre les antagonistes n’est pas apparue aussi patente, dimanche après-midi au Glaney. Elle traduit cependant un (grand) écart de réalisme.

Une qualité dont ont fait preuve les Genevois, déjà bien jambes pour ce match de reprise, qui ont trouvé le chemin des filets à cinq reprises sur leurs sept occasions. Un appréciable ratio dont les Glânois n’ont malheureusement pas su ou pu s’inspirer. Et pourtant, Romont avait tiré le premier. Sur un solo très bien conduit par Duvoisin au quart d’heure. Mais, contrairement au général français d’Anterroches, qui avait invité les Anglais à tirer les premiers lors de la bataille de Fontenoy en 1745, le pensionnaire du Glaney n’a pas flairé le piège.

Penalty évitable

Car piège, il y a bien eu. En l’espace de 150 secondes, l’artillerie genevoise avait renversé la s

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11