La Liberté

Un week-end magnifique

Deuxième et troisième des descentes, Corinne Suter a remporté le super-G hier

Corinne Suter: «Je savais que j’étais dans de bonnes dispositions.» © Keystone
Corinne Suter: «Je savais que j’étais dans de bonnes dispositions.» © Keystone
Publié le 05.12.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Ski alpin » Corinne Suter a remporté le super-G de Lake Louise. Deuxième et troisième des deux descentes, elle clôt un magnifique week-end dans l’Alberta. Pour enlever sa cinquième victoire en Coupe du monde, la Schwytzoise a eu les centièmes avec elle: la championne olympique de descente a en effet devancé Cornelia Hütter de 0’’02, et Ragnhild Mowinckel de 0’’16.

Corinne Suter a clairement construit son succès sur le bas de la piste, sans être époustouflante dans les secteurs mais en affichant une sérieuse régularité. C’est d’ailleurs là l’une de ses grandes forces: quelles que soient les pistes, la Schwytzoise sait s’adapter.

«C’était supercool»

«Aujourd’hui, c’est moi qui ai eu les centièmes avec moi, a-t-elle déclaré à SRF. La course était extrêmement lente, j’avais l’impression que les autres allaient plus vite que moi. C’est pourquoi je ne me suis pas sentie extrêmement bien. Mais c’était supercool parce que j’ai pu faire des progrès techniquement. Dans la descente, ça s’est déjà très bien passé. J’ai le mieux skié là où j’avais l’habitude de perdre beaucoup de temps. C’est positif, je vais certainement en profiter pour les prochaines courses. Je savais que j’étais dans de bonnes dispositions, mais il faut aussi savoir les mettre en pratique.»

Grande favorite de cette épreuve à la suite de ses deux succès en descente, Sofia Goggia n’a pas pu signer la passe de trois comme l’an dernier. Trop approximative sur le haut, elle a échoué au cinquième rang.

Dans le bon tempo

La performance d’ensemble des Suissesses n’est pas trop mauvaise. Jasmine Flury aurait certainement pu faire mieux, mais elle a terminé au dixième rang, juste devant Michelle Gisin. Une Michelle Gisin qui revient gentiment dans le bon tempo. Si elle doit encore trouver les bons réglages dans les disciplines techniques, cela se passe mieux en vitesse. Huitième de la deuxième descente, la double championne olympique de combiné a manqué de peu un nouveau top 10. Joana Hählen s’est classée 20e, Juliana Suter 27e et Priska Nufer 30e.

Ce fut en revanche un week-end canadien à oublier pour Lara Gut-Behrami. Dix-huitième et treizième des deux descentes, on imaginait volontiers la Tessinoise bien plus à l’aise dans sa discipline de prédilection. Très rapide sur le haut, la championne olympique a été trop gourmande dans l’entrée du Fall Away, et elle a manqué une porte. «Je n’étais pas centrée sur le ski, j’étais toujours un peu en arrière, a analysé la Tessinoise. Si j’avais été mieux placée sur les skis, cela aurait fonctionné. Maintenant, j’espère qu’en Europe, tout se mettra mieux en place.» ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11