La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Couronnés fédéraux sur le flanc

Le Kilchberg, événement phare de 2021, se fera sans de nombreux cracks, blessés

Une grande partie de la concurrence se retrouvant sur la touche pour des raisons de santé, Samuel Giger (à droite, ici lors de la fête du Lac-Noir), sera le grand favori de la fête du Kilchberg demain. © Charly Rappo-archives
Une grande partie de la concurrence se retrouvant sur la touche pour des raisons de santé, Samuel Giger (à droite, ici lors de la fête du Lac-Noir), sera le grand favori de la fête du Kilchberg demain. © Charly Rappo-archives

Patricia Morand

Publié le 24.09.2021

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Lutte suisse » Qui succédera à Matthias Sempach, vainqueur en 2014, au palmarès de la fête du Kilchberg où 60 lutteurs triés sur le volet ne sont pas en quête de couronne, mais de gloire? Demain, le Thurgovien Samuel Giger se présentera dans la peau du favori sur les hauts du lac de Zurich, avec le Lucernois Joel Wicki et le Bernois Kilian Wenger comme principaux contradicteurs.

Mais les 6000 spectateurs ne verront pas quelques grands champions de la discipline enfiler la culotte sur les deux ronds de sciure. Christian Stucki, roi de Zoug 2019, Arnold Forrer, roi de Nyon 2001, Lario Kramer, Armon Orlik, Pirmin Reichmuth ou Joel Strebel, tous des couronnés fédéraux de renom, sont blessés. «C’est une hécatombe», résume Benjamin Gapany qui ajoute encore à la liste le nom de Michael Wiget, le Singinois qui défend les couleurs bernoises.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11