La Liberté

Berne ouvre grand les vannes

Publié le 01.10.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Electricité » Débits résiduels consentis pour certaines centrales hydroélectriques.

Certaines centrales hydroélectriques disposeront d’une plus grande quantité d’eau pour leur production durant sept mois. Elles pourront abaisser temporairement les débits résiduels à cette fin. Le Conseil fédéral a pris hier cette décision.

Cette nouvelle mesure vise à renforcer la sécurité de l’approvisionnement en électricité. Elle s’appliquera pour une durée de sept mois, dès aujourd’hui et jusqu’au 30 avril. Cette disposition s’applique aux centrales auxquelles une nouvelle concession a été octroyée après 1992 et qui, pour des raisons écologiques, permettent des débits résiduels plus élevés que les quantités minimales prescrites par la loi. Elle concerne environ 45 des quelque 1500 centrales hydroélectriques de Suisse.

Grâce à cette mesure, le Conseil fédéral table sur une augmentation de la production d’électricité de 150 GWh au maximum. Cette hausse correspond à peu près à la production annuelle d’une centrale au fil de l’eau sur l’Aar ou à 30% de la réserve hydroélectrique que les lacs d’accumulation suisses doivent constituer pour cet hiver.

Par ailleurs, la Suisse devrait pouvoir importer jusqu’à 850 MW d’électricité supplémentaire. Le Conseil fédéral a augmenté hier les capacités de transport des lignes situées entre Bickigen (BE) et Chippis (VS), ainsi qu’entre Bassecourt (JU) et Mühleberg (BE). ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11