La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Chauffeurs fatigués

Selon une étude rendue publique aujourd’hui, la santé des conducteurs de bus n’est pas très bonne

Une grande partie des conducteurs de bus, quel que soit leur âge, ressentent une fatigue extrême. © Aldo Ellena/photo prétexte
Une grande partie des conducteurs de bus, quel que soit leur âge, ressentent une fatigue extrême. © Aldo Ellena/photo prétexte

Sevan Pearson

Publié le 09.07.2022

Temps de lecture estimé : 9 minutes

Partager cet article sur:

Transports » «Je ressens une fatigue permanente en raison des horaires irréguliers et surtout du stress dû aux dangers de la route.» Martine Paccard, 56 ans, est conductrice de bus depuis 2005, engagée en 2008 aux Transports publics genevois. «Les cyclistes, les piétons et les autres usagers de la route sont régulièrement responsables d’incivilités. C’est très pénible à gérer au quotidien. Il faut être constamment aux aguets, pendant huit heures par jour, car la sécurité est primordiale.»

Fatigue, stress, mais aussi maux de dos, de tête, de nuque ou encore insomnies: telles sont quelques affections dont souffrent une grande partie des conducteurs de bus, quel que soit l’âge, selon une étude rendue publique aujourd’hui. Financée par l’Office fédéral des transports, cette enqu&ecir

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11