La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Les raisons du succès de la 13e rente AVS

Oui massif pour une augmentation des retraites. La population suisse a suivi à plus de 58% l’initiative des syndicats pour une 13e rente AVS. La droite va devoir faire son autocritique.

Les syndicalistes Vania Alleva et Pierre-Yves Maillard jubilent à l’énoncé des résultats. © Keystone
Les syndicalistes Vania Alleva et Pierre-Yves Maillard jubilent à l’énoncé des résultats. © Keystone

Guillaume Chillier

Publié le 03.03.2024

Temps de lecture estimé : 1 minute

Ce n’est pas le grand soir, mais ça y ressemble. «C’est la révolte de la classe moyenne», glisse Benoît Gaillard, porte-parole de l’Union syndicale suisse (USS). Les embrassades sont franches, appuyées. La victoire se ressent jusqu’au bout des bras, joue contre joue. Il est midi et une minute au stamm des partisans d’une 13e rente AVS. La télévision publique révèle que la tendance est au oui. Le Vaudois sent le triomphe: «Nous sommes en train d’écrire l’histoire.»

Sur une thématique de politique sociale, c’est tout simplement la première victoire de la gauche. Les cris de joie sont plus forts que jamais. Ils s’échappent du deuxième étage du Volkshaus de Berne, bientôt rempli des états-majors des partis de gauche. «Well done» (bien joué), se félicitent syndicalistes romands et alémaniques en langage commun. Il est 12 h 31: le oui du peuple et des cantons est confirmé par une nouvelle tendance. Un oui à 58%. Massif.

Raz-de-marée

Ce dimanche, la carte de la Suisse est largem

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11