La Liberté

Moins de suicides malgré la pandémie

Publié le 04.10.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Statistique » Etonnamment, les suicides ont diminué en 2020, année de l’apparition du Covid-19.

Le nombre de suicides a continué de diminuer en 2020. Après le pic de la période de 1980 à 1985, il n’a cessé de baisser, pour atteindre 972 en 2020. Pour la première fois depuis 1964, il passe sous la barre des mille cas par an.

Par rapport à 2019, le nombre de suicides a quelque peu augmenté chez les femmes de moins de 25 ans, alors qu’il est resté constant chez les jeunes hommes, selon une analyse des causes de décès établie par l’Office fédéral de la statistique (OFS).

Le sujet des conséquences psychiques du coronavirus a été fortement médiatisé pendant la première année de la pandémie, a rappelé l’OFS hier. Des rapports de recherche montrent que pendant la première année, la pandémie n’a pas altéré la santé psychique de la majorité de la population.

Il en ressort malgré tout que la pression psychique a augmenté pour certains groupes, les jeunes par exemple, et que le nombre d’hospitalisations pour tentative de suicide présumée s’est accru chez les jeunes femmes. Le nombre de suicides n’a en revanche pas augmenté, selon les premières données.

La statistique des causes de décès 2020 vient confirmer ces résultats provisoires. En 2020, 696 hommes et 276 femmes se sont suicidés dans toute la Suisse, soit autant de femmes et 46 hommes de moins qu’en 2019.

Comme par le passé, des différences significatives ont été observées en 2020 en fonction du sexe et de l’âge: deux tiers des suicides concernaient des hommes, un tiers des femmes. Plus de 70% des suicides étaient le fait de personnes de plus de 45 ans, alors que 7% à 8% des cas concernaient des hommes et des femmes de moins de 25 ans.

Les taux de suicide ont diminué dans toutes les régions, sauf dans celle de Zurich. Les taux étaient les plus élevés dans la région lémanique entre 2010 et 2014 et dans la région zurichoise pendant la période suivante, de 2015 à 2019, ainsi qu’en 2020. Ils étaient les plus bas au Tessin sur toute la décennie.

Le nombre de suicides a connu un pic dans la première moitié des années 1980, se montant à environ 1600 cas par an. Il a diminué de 40% depuis. Le taux de suicide pour 100 000 habitants est même passé de 24,9 à 9,5, soit une baisse de plus de 60%. ATS

Articles les plus lus
  • Incendie au GYB à Payerne

    Les élèves et les enseignants du Gymnase intercantonal de la Broye (GYB) à Payerne, soit quelques 1100 élèves, ont été évacués de l’établissement scolaire ce...
  • En direct

    Quatre à la suite pour Gottéron !

    Excellent week-end pour Fribourg-Gottéron ! Les protégés de Christian Dubé s'imposent 4-3 à Lausanne et enchaînent un quatrième succès de rang en National...
  • Explosion d'un bancomat à Gumefens

    Un bancomat de la banque Raiffeisen a explosé à Gumefens dans la nuit de jeudi à vendredi. Un important dispositif de police a été mis en place pour retrouver...
  • En direct

    Gottéron s'impose avec la manière

    Il n'a manqué que les buts pour que Fribourg-Gottéron ne passe une soirée parfaite. Excellents mais toujours en légère panne de finition, les Dragons...
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11