La Liberté

Dix mesures urgentes en faveur de la jeunesse

Le canton lance 10 mesures urgentes d’aide à la jeunesse, en lien avec la crise sanitaire. Elles touchent au socioéducatif, à l’insertion professionnelle, à la santé psychique, à leurs projets et à leur participation à la société.

Dix mesures urgentes en faveur de la jeunesse © Alain Wicht- photo prétexte
Dix mesures urgentes en faveur de la jeunesse © Alain Wicht- photo prétexte

ATS

Publié le 22.12.2021
Partager cet article sur:

Les mesures ont été détaillées mercredi à Granges-Paccot, en présence de la conseillère d'Etat Anne-Claude Demierre, en charge de la santé, et de son collègue Maurice Ropraz, chargé de la sécurité. Elles coûteront 1,7 million de francs sur deux ans et résultent des réflexions et expériences de quatre groupes de travail thématiques.

Ces derniers ont réuni les milieux concernés, avec livraison d'un rapport final le 14 décembre. Dans le domaine socioéducatif, il s'agit de soutenir le développement du travail social de rue ainsi que de renforcer l’action éducative en milieu ouvert (AEMO) par la Fondation Transit et les accompagnements par l'association REPER.

Parole aux jeunes

Pour ce qui est de l'insertion et de l'orientation professionnelle, il est prévu de renforcer le projet OMax, qui implique des ateliers et des découvertes du monde professionnel pour les élèves de 10H et 11H, du service ad hoc de l'Etat et d'appuyer les aides à l’insertion socioprofessionnelle locales et de bas seuil.

Dans le domaine du "vivre et construire ensemble", le canton de Fribourg soutiendra les prises de paroles des jeunes, la consultation des jeunes et les échanges avec les jeunes. Des soutiens aux projets développés par les jeunes eux-mêmes et un apport financier aux girons figurent aussi parmi les mesures.

Santé mentale

Concernant la santé psychique, il s'agit de renforcer certaines mesures du programme cantonal de promotion de la santé mentale et d'étendre les prestations de psymobile, du Réseau fribourgeois de santé mentale. Le tout sera financé par un crédit complémentaire en 2022, puis dans le cadre budgétaire ordinaire en 2023.

Dans le détail, les groupes de travail ont d’abord identifié 48 mesures urgentes sur la base d’un vaste état des lieux réalisé au cours du printemps,. Elles ont ensuite été priorisées en fonction notamment de leur degré d’urgence, de leur lien direct avec la situation sanitaire du Covid-19 et de la rapidité de mise en oeuvre.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00