La Liberté

11.09.2021

Gottéron concède sa première défaite à la Valascia

Le cinquième but des Léventins inscrit par MacMillan quelques secondes avant la seconde sirène a assommé les Dragons. © KEYSTONE
Le cinquième but des Léventins inscrit par MacMillan quelques secondes avant la seconde sirène a assommé les Dragons. © KEYSTONE

FW

Partager cet article sur:

Après une entame de saison presque parfaite, les Dragons ont trébuché une première fois en National League, punis par leur début de match catastrophique (3-0 pour Ambri après 8 minutes de jeu). Le score final (6-2) est sévère, mais juste.

Match historique pour Ambri-Piotta dont la mue estivale a éveillé la curiosité de nombreux suiveurs du hockey suisse (arrivées de Heim, Bürgler, Pestoni ainsi que des mercenaires Hietanen, Kozun, McMillan et Regin, tous en provenance de la KHL) : c’est le premier match officiel des Biancoblù dans leur nouvelle demeure, une Valascia flambant neuve. En face, les Dragons voguent en pleine confiance : les hommes de Dubé ont remporté leurs six premiers matchs officiels de la saison.

 

Gottéron est resté dans le car

Sans surprise, les Léventins ont entamé cette rencontre le couteau entre les dents : après une première chaude alerte sur la cage fribourgeoise défendue ce soir par Connor Hugues, Kneubühler parvient, après moins de deux minutes de jeu, à dévier habilement une passe de Kozun pour donner l’avantage aux couleurs locales, dans une ambiance bouillante. Si Jörg (3e) a fait passer quelques frissons dans les travées de la Valascia, l’occasion de l’ancien Lausannois ne restera qu’un pétard mouillé : Kozun, en supériorité numérique, donne rapidement deux longueurs d’avance aux Léventins, alors que le tableau d’affichage n’affiche pas encore quatre minutes de jeu (4e, 2-0). Le festival biancoblù continue avec la troisième réussite inscrite une nouvelle fois par Kozun (10e, 3-0). C’en est trop pour Dubé qui rappelle Connor Hugues à la bande et qui envoie Reto Berra sur la glace.

Après un powerplay inspiré, mais pas assez tranchant, à l’image de ce lancer de Mottet que dévie du bout de l’épaule Conz (12e), Nathan Marchon, en forme ces dernières semaines, réduit logiquement le score (3-1, 13e). Les joueurs rejoignent les vestiaires sur ce score qui punit l’entame de match catastrophique des Dragons.

 

Un léger souffle d’espoir

En début de tiers médian, Isacco Dotti profite de l’apathie de la défense fribourgeoise, en l’occurrence celle de Philippe Furrer, pour redonner trois longueurs d’avance aux Biancoblù (4-1, 24e). De quoi couper les ailes de Dragons ? Bykov, bien servi par un Jörg affûté, répond d’un tir du poignet dont il a le secret par la négative (4-2, 26e). Cette nouvelle réduction du score, alors que les Dragons patinaient avec un homme de moins sur la glace, redonne du souffle au jeu fribourgeois. Mais ni Sutter (28e), ni Mottet (29e), ni Diaz (30e) ne parviennent à concrétiser ce momentum des visiteurs. La mi-match arrive à grands coups de patin, et les Dragons courent encore et toujours après le score.

Les affaires des protégés de Christian Dubé ne s’arrangent dans la seconde moitié de ce tiers médian, Si le but du 4-3 a longtemps semblé plus proche que celui du 5-2, les occasions franches pour les Dragons sont restées rare à se glisser sous la dent. Et quelques secondes avant la seconde sirène, alors que les équipes semblent se diriger vers les vestiaires sur ce score de 4-2, McMillan débloque son compteur avec ses nouvelles couleurs et permet aux Biancoblù d’aborder sereinement le dernier tiers-temps.

 

Furrer, la mine des mauvais jours

Si les Dragons devaient absolument enflammer ce dernier tiers pour avoir encore un maigre espoir de revenir dans cette rencontre, les hommes de Dubé n’ont jamais donné l’impression d’être en mesure de le faire. Zaccheo Dotti sonne définitivement le glas des espoirs fribourgeois en inscrivant le sixième but léventin après une énième imprécision de Philippe Furrer, dont la soirée aura eu des airs de chemin de croix tant l’ancien Luganais s’est systématiquement retrouvé dans tous les mauvais coups (44e, 6-2).

La fin du match aurait pu ressembler à du simple remplissage, mais les acteurs de ce match ne l’ont pas entendu de cette oreille, transportant la rencontre dans une nouvelle dimension physique où les mauvais coups se sont accumulés dans une ambiance électrique. Une vraie soirée de hockey sur glace jusqu’au bout ! 

 

Gottéron concède ainsi sa première défaite de l’exercice et peut se mordre les patins après son entame de match ratée. Côté léventin, cette soirée aura été magique de bout en bout, de celle qui restera sans doute longtemps dans la mémoire des supporters tessinois.

» Découvrez «Point de vue», le podcast hebdomadaire de notre rubrique hockey! A écouter ici
» Suivez l’actualité de Gottéron grâce à notre newsletter. Cliquez ici pour vous inscrire.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00