La Liberté

Plus de 120'000 signatures déposées contre le F-35

Plus de 120'000 signatures ont été déposées mardi contre les avions de combat américains F-35 (archives). © KEYSTONE/URS FLUEELER
Plus de 120'000 signatures ont été déposées mardi contre les avions de combat américains F-35 (archives). © KEYSTONE/URS FLUEELER
Une coalition de gauche, dont le conseiller national Pierre-Alain Fridez (PS/Jura), a déposé mardi à la Chancellerie fédérale 120'000 signatures pour son initiative contre les avions américains F-35. © KEYSTONE/ANTHONY ANEX
Une coalition de gauche, dont le conseiller national Pierre-Alain Fridez (PS/Jura), a déposé mardi à la Chancellerie fédérale 120'000 signatures pour son initiative contre les avions américains F-35. © KEYSTONE/ANTHONY ANEX


Publié le 16.08.2022
Partager cet article sur:


L'initiative populaire "Stop F-35" a abouti, selon les opposants aux avions de combat américains. La coalition de gauche a déposé mardi à la Chancellerie fédérale à Berne plus de 120'000 signatures.

Sur ce total, près de 103'000 signatures sont certifiées valables, a indiqué le Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA) dans un communiqué. La coalition comprend également le PS et les Verts.

L'initiative veut s'assurer que Berne n'achète pas de jets de combat du type F-35 du constructeur Lockheed Martin. Le budget de l'armée serait adapté en conséquence. L'interdiction d'achat vaudrait jusqu'en 2040.

Selon les initiants, l'avion américain est trop cher, trop dangereux et inadapté aux besoins de la Suisse. Les frais d'exploitation seront élevés même si le prix d'achat est relativement bas.

La récolte des signatures se termine ainsi quelque six mois avant la fin du délai pour obtenir les 100'000 signatures nécessaires. La Chancellerie fédérale doit désormais examiner toutes les signatures et valider définitivement le succès de l'initiative.

Signature des contrats

Malgré l'initiative, le Parlement veut aller vite et demande que le Conseil fédéral signe les contrats avec les Etats-Unis avant l'expiration du délai de l'offre le 31 mars 2023. La majorité de droite craint que sans cela, la livraison des appareils par le constructeur ne soit plus garantie. D'autres pays européens ont passé commande pour cet appareil. La gauche critique un contournement des droits populaires.

En raison de la guerre en Ukraine, la ministre de la défense, Viola Amherd, avait appelé en mars les initiants à retirer leur texte. L'alliance de gauche avait refusé.

Votation serrée

L'acquisition de nouveaux avions de combat d'ici 2030 a été acceptée de justesse en votation populaire en septembre 2020, avec 50,1% de oui. Parmi quatre appareils en lice, le Conseil fédéral avait proposé fin juin 2021 l'achat de 36 F-35A. Après des évaluations, ce jet présentait le meilleur rapport qualité-prix, selon le gouvernement.

Les 36 nouveaux avions de l'américain Lockheed Martin coûteront 6,035 milliards de francs. Le prix a été négocié avec le gouvernement américain et est définitif, selon le Département fédéral de la défense. Ces avions doivent remplacer les F/A-18 et les Tiger dont l'espérance de vie arrive à terme en 2030.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11