La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

La DSAS, les cuchaules et les tomates

Louis Ruffieux

Publié le 21.12.2021

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Opinion

Cri du cœur d’un libéral-radical sur un réseau social, après la répartition des tâches au sein du nouveau Gouvernement fribourgeois: «La DSAS enfin en mains de la droite!» Comme si la droite avait jusqu’ici échoué à prendre les rênes de la Santé et des affaires sociales… Elle a en fait, tant qu’elle a pu, soigneusement évité cet oursin de peu de rendement électoral, qui a valu des non-réélections à ceux qui s’y sont frottés, à Fribourg et dans d’autres cantons.

Ces cinquante dernières années, la droite n’a occupé la DSAS que pendant cinq ans, entre 1976 et 1981. Elle n’avait pas le choix, l’exécutif ne comptant alors aucun socialiste. Nouvel élu surprise, le radical Hans Baechler fut désigné volontaire. C’est peu d

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00