La Liberté

«Juste donner le meilleur de soi-même»

Quoc Tai a rejoint l’Ecole Kim Taekwondo de Fribourg à 7 ans. © Kessey Dieu
Quoc Tai a rejoint l’Ecole Kim Taekwondo de Fribourg à 7 ans. © Kessey Dieu
Publié le 11.10.2021

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Parle-moi de ton sport!

En marge de ses études en sport et en enseignement secondaire II à l’Université de Fribourg, Quoc Tai Nguyen, 22 ans, pratique le taekwondo.

«Quand j’étais petit, le médecin a conseillé à ma mère de me mettre au sport très tôt pour des raisons de santé. A 7 ans, elle m’a donc inscrit au taekwondo, comme j’avais un cousin qui en faisait, et c’est ainsi que j’ai découvert cet art martial d’origine sud-coréenne.

Au fil du temps, j’ai essayé divers autres sports, tel que foot, volley ou encore patinage, mais je suis toujours revenu vers le taekwondo. C’est une discipline dont j’aime bien les valeurs. Celles-ci sont au nombre de cinq: l’intégrité, la persévérance, la courtoisie, la maîtrise de soi et l’esprit fort. Ce que je préfère dans le taekwondo, c’est qu’on travaille beaucoup sur soi-même. Mais bien qu’il s’agisse d’un sport individuel, il est aussi possible d’apprendre par l’échange: aux entraînements, on fait par exemple souvent des exercices en binôme. C’est aussi une forme d’apprentissage que j’apprécie.

En plus de m’avoir donné une base solide pour avoir un niveau correct dans les autres sports, notamment en matière de souplesse et d’explosivité, le taekwondo a aussi marqué ma façon d’être. En tant que ceinture noire, je dois faire preuve d’un certain sérieux lors des entraînements. Il est en effet attendu des ceintures noires qu’elles montrent l’exemple. C’est entre autres pour ça qu’avec mon habituel partenaire d’exercices, on essaie toujours de se donner à 200%.

Mon plus beau souvenir de taekwondo remonte à 2016. C’était à Schaffhouse, lors de ma toute première compétition. J’étais alors plutôt serein, mon but était avant tout de me préparer pour mon passage de grade. Mais j’ai quand même décidé de tout donner. Et ça a payé: je suis arrivé premier! C’était inattendu. J’étais superheureux, c’était ma première médaille d’or au taekwondo. Je m’en souviens encore aujourd’hui. Juste donner le meilleur de soi-même, c’est ce que je retiens de cette expérience.»

Kessey Dieu

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • «L’informatique au collège? Une évolution logique»

    MAXIME PERRIARD 20 ANS, COLLEGIEN «L’utilisation d’ordinateurs et de tablettes au collège est pour moi une évolution logique. J’ai commencé à utiliser un...
  • Plus fort que Neil Armstrong !

    L’article en ligne – Critique série » Dans le pharaonique catalogue de Netflix, il est possible de trébucher sur d’authentiques petites perles. Le nouvel...
  • Pour s’habiller d’unique

    Dans le projet On se parle, upcycling, broderie, couture ou encore crochet et peinture s’associent pour créer des pièces originales et durables
  • Le match au bout du sifflet

    Parle-moi de ton taf!Le Romontois Antoine Jaquet, 21 ans, officie régulièrement en tant qu’arbitre de football. Un rôle qui le passionne.«Après avoir vécu le...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00