La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

La plasticienne Myriam Mechita tout en ambivalence au château de Gruyères

L’artiste française présente un riche pan de sa collection de dessins au château de Gruyères

Inspiré d’un selfie Snapchat avec filtre, l’autoportrait de Myriam Mechita contraste dans cette pièce à l’aspect bucolique. © Chloé Lambert
Inspiré d’un selfie Snapchat avec filtre, l’autoportrait de Myriam Mechita contraste dans cette pièce à l’aspect bucolique. © Chloé Lambert

Texte Claire Pasquier Photos Chloé Lambert

Publié le 12.07.2023

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Exposition estivale » Le chien, la contorsionniste, la maison en feu… Sur le chemin du retour bordant les remparts, les dessins de Myriam Mechita défilent en continu dans la tête. Si l’artiste a réussi à «évacuer ces images» de son esprit comme elle dit, le visiteur est désormais happé. La Française présente une importante collection de huitante dessins au château de Gruyères cet été.

Tel un vers tiré d’un poème, le titre de l’exposition, L’or et l’azur de nos rêves empliront nos mains d’un bleu infini, synthétise le propos de l’artiste. «Mes dessins, j’ai envie qu’ils puissent être tout et son contraire.» Alors que les armes de la femme du comte Louis de Gruyère, aux couleurs or et azur, ont été une première source d’inspiration

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11