La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Raymonde Caffari: «L’enfant a besoin d’adultes solides»

La pédagogue Raymonde Caffari rappelle l’importance de manifester de l’intérêt pour l’enfant

Souvent négligé, le jeu symbolique – jouer à faire semblant – est un grand régulateur émotionnel en plus de permettre le développement social, cognitif ou encore psychomoteur de l’enfant, relève Raymonde Caffari. © Charly Rappo-archives
Souvent négligé, le jeu symbolique – jouer à faire semblant – est un grand régulateur émotionnel en plus de permettre le développement social, cognitif ou encore psychomoteur de l’enfant, relève Raymonde Caffari. © Charly Rappo-archives
Publié le 20.07.2023

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Education » Loin des débats houleux sur l’éducation positive (lire ci-dessous), la pédagogue lausannoise Raymonde Caffari prône un renforcement de l’intérêt des adultes pour les enfants. Ces adultes pas vraiment adultes d’ailleurs, captés par les écrans et «mille autres choses». Auteure de plusieurs ouvrages et articles sur la pédagogie, Raymonde Caffari a beaucoup observé le jeu symbolique chez les enfants. Fascinée par la pratique, celle qui a aussi été formatrice d’éducatrices de la petite enfance rappelle l’importance que revêt le jeu, souvent négligé, dans le développement de l’enfant.

Vous avez participé au livre Vers une pédagogie de la bientraitance en 2020. Quelle est votre définition de l’éducation bienveillante ou positive?

Être bienv

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11