La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Des nouvelles réformes

La Ligue de diamant veut toujours attirer les meilleurs au cours d’une saison chargée

Mujinga Kambundji sera un des fers de lance de l’athlétisme suisse cette saison. © Keystone-archives
Mujinga Kambundji sera un des fers de lance de l’athlétisme suisse cette saison. © Keystone-archives
Publié le 13.05.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Athlétisme » La Ligue de diamant qui s’ouvre vendredi à Doha donne le coup d’envoi d’une saison extrêmement chargée, avec pas moins de quatre grands championnats au programme. Les meetings rivalisent pour se faire une place. Championnats d’Afrique à l’Ile Maurice (8-12 juin), mondiaux à Eugene (15-24 juillet), Jeux du Commonwealth à Birmingham (2-7 août), championnats d’Europe à Munich (15-21 août), sans compter les trials américains et jamaïcains à fin juin: les athlètes devront, parfois, faire des choix douloureux à l’heure de fixer leurs objectifs prioritaires.

Dans ce contexte, World Athletics ne cesse de redessiner les contours de la Ligue de diamant pour s’assurer la participation des meilleurs. Ainsi, outre le classement général rémunérateur à l’issue des 13 meetings du circuit conclu par la finale à Zurich les 7-8 septembre, la «Diamond League» distribue aussi des points qui peuvent permettre de se qualifier pour les grands championnats, pour les athlètes qui n’aurai

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00