La Liberté

Chénens, un rescapé à respecter

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Patrick Lourenço (en rouge) est l’un des premiers à avoir suivi Alex Fres à Chénens. © Charly Rappo
Patrick Lourenço (en rouge) est l’un des premiers à avoir suivi Alex Fres à Chénens. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
26.10.2021

Dernière représentante de 4e ligue en Coupe, l’équipe montée par Alex Fres défie le FC Schoenberg mercredi soir

Pierre Schouwey

Football » Quel est le point commun entre Manchester City, le Paris Saint-Germain et le FC Chénens/Autigny? Pas la couleur du maillot, encore moins la qualité de la pelouse. Non, le petit club fribourgeois ne figure pas dans le groupe A de la Ligue des champions. Ce lien invisible qui unit Chénens à Paris et Manchester se situe dans la capacité d’un seul homme à changer le cours de l’histoire. Alex Fres (36 ans) n’est ni un émir qatari ni à la tête d’un fonds d’investissement de Dubai, mais un talentueux meneur de jeu qui ne cache pas de s’être fait beaucoup d’amis et un peu d’argent grâce au football fribourgeois.

En août 2018, il mange tranquillement au bistro du coin quand le président du FC Chénens, en séance de crise avec ce qu’il reste de l’une des plus mauvaises formations du canton, l’aborde. &

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00