La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Une planète sans humains, pour quoi faire?

L’être humain et son influence sur l’état de la Terre posent des questionnements éthiques. Aussi, la planète serait-elle mieux sans nous? Des chercheurs de l’Université de Fribourg se sont penchés sur la question lors d’un café scientifique.

Le lac Crawford au Canada pourrait être une première preuve de l'influence de l'humain sur la géologie de la Terre. © Keystone
Le lac Crawford au Canada pourrait être une première preuve de l'influence de l'humain sur la géologie de la Terre. © Keystone

Claire Pasquier

Publié le 21.11.2023

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Anthropocène » L’être humain et son activité sur Terre sont à l’origine des changements climatiques actuels. Hormis quelques climatosceptiques, tout le monde l’a compris désormais. Pour autant, la planète se porterait mieux sans nous? Est-ce que la question mérite d’être posée? Trois chercheurs de l’Université de Fribourg se sont penchés sur ce complexe questionnement à l’occasion d’un café scientifique tenu entre les murs du Musée d’histoire naturelle, jeudi.

Christian Hauck, professeur au Département des géosciences de balayer la première question: «Pour la Terre, ça lui est bien égal qu’on soit là ou non. Dans le monde des sciences naturelles, elle n’est pas un organisme. L’écologie se porterait mieux sans l’homme par contre, oui.» A ses c

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11